Tribune de Thibaut de La Tocnaye, ingénieur centralien, dirigeant-fondateur d’entreprises industrielles, directeur des formations, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, membre du bureau national

Jamais notre mouvement n’a connu de telles perspectives politiques et le nouveau cycle électoral qui débute avec cette campagne des Européennes, menée « tambour battant » par notre Présidente et notre ami Jordan Bardella, peut selon toute vraisemblance se poursuivre par des succès sans précédent en 2020, puis en 2021 et finalement en 2022 !

Crise des Gilets jaunes… désindustrialisation… désertification rurale… capitalisme perverti… disparition des corps intermédiaires… frontières passoires… gouvernement impuissant et souvent complice de tous ces maux…  médias aux ordres du système… Voilà l’état de déliquescence dans lequel est aujourd’hui enfermé notre pays. Il est donc temps d’offrir à nos concitoyens le véritable contrepoison à ces maux qui ont généré depuis 40 ans un véritable rejet du Peuple français pour la classe politique au pouvoir. Et nous nous devons de lui proposer un ensemble de solutions claires et précises pour permettre le redressement de notre nation.

Alors, au moment où le souverainisme suscite une immense espérance à travers toute l’Europe, et connaissant assez bien le monde de l’entreprise et des affaires, j’ai voulu dresser dans mon dernier ouvrage « Le choix souverainiste », préfacé par notre présidente Marine le Pen,  le tableau de l’impasse économique et sociale dans laquelle se retrouve aujourd’hui la France.

Disposant d’un potentiel de développement hors du commun, notre pays subit cinq blocages structurels qui l’empêchent d’entreprendre son redressement. En premier lieu, la perte de plus en plus avérée de nos souverainetés (territoriale, budgétaire. agricole. industrielle, énergétique…) nous interdit de construire notre propre stratégie économique.

Deux autres blocages handicapent notre capacité à créer significativement de la richesse : la « divergence » du capitalisme associée à la concentration du capital et l’absence structurelle de représentativité professionnelle.

Enfin, deux autres phénomènes, telles de véritables lames de fond, viennent achever de bloquer la machine française : la désindustrialisation alliée à la désertification rurale et l’immigration incontrôlée couplée à l’hiver démographique.

Face à ces cinq blocages, j’ai tenté de proposer un ensemble cohérent de réformes-clés pour sortir de cette impasse et conduire avec succès le renouveau français. J’espère ainsi avoir contribué à apporter des éléments concrets à tous ceux qui souhaitent mieux comprendre notre combat et à ceux qui souhaitent aussi mieux l’expliquer à tous nos concitoyens, de plus en plus nombreux,  prêts à nous rejoindre !

Thibaut de La Tocnaye,
ingénieur centralien, dirigeant-fondateur d’entreprises industrielles, directeur des formations, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, membre du bureau national

Crise des Gilets jaunes… Désindustrialisation… Désertification rurale… Capitalisme perverti…

Frontières passoires… gouvernement impuissant, voire complice…

Une seule solution…  « LE CHOIX SOUVERAINISTE »

 

Ouvrage disponible à la boutique du Rassemblement National
Tel : 01 41 20 20 00  –  Adresse 78 rue des Suisses – 92000 Nanterre

Et vente en ligne sur : www.atelier-folfer.com à 21,00 €