Question écrite de Ludovic Pajot, député du Pas-de-Calais, sur les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur l’activité des infirmiers et infirmières exerçant en libéral

M. Ludovic Pajot attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur l’activité des infirmiers et infirmières exerçant en libéral. Comme tous les professionnels de santé, les infirmiers et infirmières pratiquant leur activité en libéral sont pleinement mobilisés dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons et sont en première ligne face aux malades. Si certains bénéficient d’une forte considération et d’élans de solidarité de la part de nombreux Français afin de leur faciliter l’exercice de leur activité au quotidien, d’autres subissent une réalité bien plus difficile. Vols de caducée, fracturations de véhicules, vol de matériel médical et de masques de protection, messages anonymes les incitant à garder une distance vis-à-vis d’habitants de leurs quartiers, les comportements inadmissibles tendent à se multiplier dangereusement. Face à cette situation, ces professionnels se sentent bien souvent livrés à eux-mêmes et ne peuvent exercer leur mission pourtant indispensable dans des conditions de pleine sérénité. Il est indispensable qu’ils bénéficient de davantage d’outils de protection, que ce soient des masques ou surblouses. Dans cette optique, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures qui pourraient être mises en oeuvre rapidement afin de mettre fin à ces agissements, de faciliter l’exercice normal par ces professionnels de santé de leur activité, et de leur apporter la pleine protection à laquelle ils ont droit, gage de leur sécurité mais également de celle de leurs patients.