Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, au Premier ministre, sur le rapatriement des milliers de Français bloqués à l’étranger

M. Bruno Bilde interroge M. le Premier ministre sur les milliers de Français encore bloqués à l’étranger qui attendent désespérément d’être rapatriés depuis le début de la crise sanitaire.

En effet, le 19 avril dernier, Edouard Philippe se félicitait du rapatriement de 160 000 compatriotes qui étaient à l’étranger en oubliant de faire allusion aux milliers d’autres qui semblent être passés sous les radars des services de l’Etat.

Alors que depuis le 17 mars, le gouvernement a mis en œuvre des règles de confinement strictes pour limiter les déplacements sur le territoire national, des Français se retrouvent aujourd’hui confinés aux quatre coins de la planète dans des situations bien souvent difficiles d’un point de vue financier et angoissantes d’un point de vue sanitaire.

De nombreux témoignages font état du sentiment d’abandon et de la colère légitime des touristes confrontés à la paralysie du trafic aérien, à la fermeture des frontières et surtout à la faiblesse des initiatives des autorités françaises pour les faire revenir chez nous.

Par exemple, depuis près de 50 jours, des milliers de camping-caristes français sont bloqués au Maroc sans la moindre information ni perspective sérieuse de retour. L’immense majorité des ces vacanciers sont des personnes âgées avec pour beaucoup d’entre eux des pathologies qui nécessitent un suivi médical et des traitements spécifiques. Ils sont aujourd’hui en danger et chaque jour perdu ne fait qu’accroître leur abattement. Pourtant, le royaume du Maroc vient d’autoriser le départ en bateau des touristes italiens vers le port de Gênes. Qu’attend l’Etat français pour passer un accord avec Rabat afin de permettre le retour rapide de tous nos ressortissants ?

Il serait totalement invraisemblable que le gouvernement facilite le retour dans nos clubs des joueurs de football étrangers et en même temps, soit incapable de prendre en charge le rapatriement de nos concitoyens.

Où en est le plan de rapatriement du gouvernement et à quelle date comptez-vous mettre en sécurité nos ressortissants confinés à l’étranger ?