Communiqué de Presse de Jean-François Jalkh, Vice-président Chargé des Elections

Plusieurs échos de presse s’étonnent du fait que des partis politiques comme le Front National, Jeanne ou Cotelec consentent aux candidats du Front National des prêts avec intérêts pour financer leur campagne. Nous sommes étonnés de cet étonnement.

Les prêts de partis politiques avec intérêts à des candidats ou à d’autres partis politiques sont strictement conformes à la jurisprudence du Conseil d’Etat (avis de 2004, arrêt de 2009) et les comptes de tous les candidats concernés sont validés depuis plusieurs années par la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques (CNCCFP).

Bref, une tempête dans un verre d’eau.