Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Sarkozy en rêvait, François Hollande la fait : la taxe carbone fait son grand retour, au grand dam du porte-monnaie des Français et de la santé de nos PME.
Derrière un prétexte environnemental, c’est en effet une nouvelle taxe que le gouvernement va mettre en place, qui frappera durement les ménages et les petites entreprises, pourtant déjà au bord de l’asphyxie financière.

Dans le même registre, la taxe poids lourds qui doit s’appliquer dans quelques mois pénalisera lourdement les entreprises françaises, fera grimper le prix des produits de consommation et encouragera la substitution de camions étrangers aux camions français.

La vision fiscaliste de l’écologie est une arnaque que les Français ont décryptée.
Sous prétexte de vouloir défendre la nature, PS et UMP depuis des années déguisent en vert ce qui n’est qu’un alourdissement continu de la fiscalité et une montée de l’injustice fiscale.

Nous défendons une autre conception de l’écologie, la seule qui soit réellement soucieuse du sort de la planète et de l’humanité.
Elle consiste à relocaliser la production agricole, agroalimentaire et industrielle au plus près des lieux de consommation par un protectionnisme intelligent et une remise en cause des dogmes ultra libéraux de l’Union européenne.
C’est en agissant dans cette direction qu’on cessera d’importer massivement des produits fabriqués dans des pays sans normes environnementales et qu’on réduira considérablement la pollution liée aux transports.