Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Front National

Les vendredis se suivent et se ressemblent à Clichy-la-Garenne. Depuis de nombreux mois, chaque fin de semaine, plusieurs centaines de personnes se réunissent à proximité de la mairie de Clichy pour suivre l’appel à la prière diffusé par haut-parleurs. Il n’a pas été dérogé au rituel ce vendredi 3 novembre. Seul changement : la présence d’habitants venus exprimer leur mécontentement face à ces rassemblements répétés.

Ces prières de rue vont à l’encontre du principe de laïcité et bafouent les libertés individuelles. Parfaitement illégales, elles se répètent chaque semaine, générant à juste titre une exaspération chez de nombreux riverains. Soutenues par le Comité contre l’Islamophobie en France (CCIF) présent dès le mois de mars dans ces manifestations, ces prières de rue doivent cesser dans les plus brefs délais.

J’apporte donc mon total soutien aux riverains légitimement excédés par cette situation intolérable et demande au ministre de l’Intérieur de mettre enfin un terme à ces manifestations qui constituent une privatisation illégale de l’espace public.