Communiqué de Sébastien Chenu, député du Nord

La ligue de défense Noire Africaine, qui se présente comme un mouvement « pour la défense des droits des Afrodescendants et des Africains menant des actions sociales et humanitaires » est en réalité un groupuscule anti-France et anti-Français qui incite à la discrimination et à la violence.

Instrumentalisant la mort de Georges FLOYD, cette organisation multiplie les injures et les appels à la haine contre toutes les représentations de la France. A l’occasion de la manifestation interdite communautariste du samedi 6 juin organisée par le comité « vérité pour Adama », les leaders de la ligue de défense Noire Africaine avaient craché leur dégoût de la France et de l’État qui selon eux serait : « totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste ! » Dernière provocation en date, un tweet du 11 juin 2020 accuse les parlementaires d’être des « petits politiciens racistes » et vomi sa haine contre « les statues des maudits Colbert, Napoléon, du Général De Gaulle » qui « rejoindront les poubelles de l’Histoire de l’Humanité. »

Il est nécessaire et urgent de dissoudre la ligue de défense Noire Africaine, organisation raciste et haineuse, pour que cesse enfin ses appels à la haine et à la destruction. Il est temps que le Gouvernement arrête de s’incliner devant des groupuscules racialistes et mette un terme à sa soumission au communautarisme le plus outrancier. J’appelle solennellement le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner à proposer la dissolution de la ligue de défense Noire Africaine lors du prochain Conseil des ministres.