Communiqué de Julie Lechanteux et Philippe Olivier, députés français au Parlement Européen

Le « Paquet Mobilité » a été adopté aujourd’hui par le Parlement européen malgré la résistance des pays de l’Est.

Bien qu’encore imparfait, ce dispositif législatif pose les bases d’un cadre juridique en matière de lutte contre la fraude sociale liée au travail détaché dans le transport routier.

L’exclusion par Emmanuel Macron du secteur du transport routier dans la « Directive travailleurs détachés » est ainsi partiellement réparée.

Concrètement le vote d’aujourd’hui conduit également à une amélioration des conditions de travail des chauffeurs routiers en Europe et contribue à corriger certains aspects les plus choquants de la concurrence déloyale.

Les élus du Rassemblement National qui n’ont jamais cessé de dénoncer l’insupportable concurrence déloyale dans le transport routier européen se félicitent de ce pas en avant qui constitue en réalité une grande victoire politique pour les partisans d’une Europe plus juste et donc plus respectueuse.

Sans attendre, Julie LECHANTEUX et Philippe OLIVIER, députés français du Rassemblement National au Parlement européen et membres de la Commission transport ont demandé au gouvernement français, dans une lettre adressée ce jour au ministre des Transports, de préparer la mise en place des contrôles nécessaires à l’application de ces nouvelles règles.