Communiqué de presse de Sébastien Chenu, Député du Nord, Porte parole du Rassemblement National

Les gants médicaux sont des dispositifs à usage unique qui ont pour fonction de protéger les personnels de santé et leurs patients durant des procédures de soins. D’une efficacité prouvée, ils préservent l’hygiène du soignant tout en réduisant les risques de transmission de germes et de contamination par le sang ou d’autres liquides. A l’occasion de la crise du Covid-19, les professionnels de santé ont constaté une hausse des prix des boîtes de gants parfois largement supérieure à 100 %. Les praticiens conventionnés adhèrent aux conventions nationales qui fixent les tarifs de soins réglementés empêchant ainsi toute répercussion de ces importantes hausses de prix. Ce phénomène, touchant un matériel de protection indispensable a entraîné un surcoût pour les professionnels de santé et pourrait avoir des conséquences économiques importantes dans le futur pour toutes les spécialités de médecine de ville. La seule solution face à ce déséquilibre est une intervention rapide de l’Etat, à travers un contrôle direct sur le système de prix, pour limiter cette inflation galopante. Le plafonnement des prix des gants médicaux permettrait de maintenir leur accessibilité et de prévenir de futures augmentations. Au même titre que les gels hydro-alcooliques et les masques à usage unique, il faut désormais encadrer le prix des gants médicaux qui sont des outils indispensables aux soignants.