Communiqué d’Huguette Fatna, Membre du Bureau Politique, Conseillère Régionale du FN

Des voyous, dont la majorité sont d’origine étrangère, sèment la terreur à Mayotte.

Alors que la population mahoraise réclame l’égalité sociale au gouvernement français qui la considère comme des citoyens français de seconde zone, des casseurs en profitent pour semer la terreur sur l’île et discréditer les revendications tout à fait légitimes des Mahorais.

Mayotte est le département français le plus lésé, alors que le gouvernement se montre très généreux avec les clandestins vivant sur le sol métropolitain.

Il existe dans l’île une pauvreté comme il en existe dans certains pays d’Afrique en voie de développement.

Cela n’est pas acceptable ! Le gouvernement doit prendre ses responsabilités envers nos compatriotes français de Mayotte.

Que fait la ministre des DOM-TOM pour remédier à cette misère ? Elle, issue comme moi des territoires d’Outre-Mer ?

Je soutiens, ici, mes compatriotes Mahorais dans leurs revendications et leur demande de sanctionner ce système qui les opprime et les méprise depuis 40 ans, et les invite à rejoindre la seule responsable politique qui dit la vérité et qui les défend : Marine Le Pen.