Communiqué de France Jamet, député français au Parlement européen

Les « 30 propositions pour préparer l’après crise du coronavirus et apporter une réflexion à la suite du quinquennat d’Emmanuel Macron » présentées aujourd’hui par les députés de LaREM ne sont qu’un copier/coller des directives européistes. La souveraineté qu’Emmanuel Macron semblait redécouvrir a déjà été bazardée au profit de ses lubies européistes.

En insistant sur l’absurde « souveraineté européenne » et en mettant l’accent sur des relocalisations « en Europe (sic) des productions stratégiques, notamment sanitaires et agricoles », la majorité présidentielle tourne délibérément le dos au relèvement de notre économie nationale, ce qui amènera inévitablement à une aggravation de la crise.

Pour la France d’après, à laquelle aspirent nos compatriotes, seul un État stratège et un protectionnisme intelligent, comme le propose Marine Le Pen, permettront de relever notre pays.

Le 28 juin, pas une voix ne doit manquer pour permettre aux Français de poser la première pierre de la France d’Après et en finir avec le cauchemar mondialiste.