Le drapeau de l’Union européenne n’a pas sa place dans les salles de classe de nos écoles !

| Communiqués - 12 février 2019

Communiqué de presse de Ludovic PAJOT, député du Pas-de-Calais

L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de lundi à mardi un amendement rendant obligatoire la présence dans les salles de classe du drapeau européen. Prévoyant à l’origine uniquement la présence du drapeau français ainsi que les paroles de l’hymne national, les députés ont décidé d’ajouter également le drapeau européen.

Le vote de cette disposition est particulièrement malvenu dans le cadre de la discussion d’un projet de loi sur l’école. S’il faut bien évidemment encourager tout dispositif permettant une meilleure visibilité de notre drapeau et de notre hymne national, il est parfaitement détestable de les mettre sur un pied d’égalité avec les attributs de l’Union européenne. Nos ancêtres ont donné leur vie pour la France, pas pour cette organisation supranationale qu’est l’Union européenne. A l’heure où précisément un vent de contestation de ce système anti-démocratique se lève parmi les peuples d’Europe, il est inadmissible que les écoliers français soient à leur tour contraints de subir cette propagande européiste.

Les députés du Rassemblement National continueront sans cesse de rappeler l’importance de valoriser les symboles de notre République Française, au premier rang desquels figurent notre drapeau tricolore ainsi que notre hymne national. Ils s’opposeront en revanche avec la plus grande force à cette emprise toujours plus forte des symboles de l’Union européenne qui bafoue les intérêts des peuples et des nations d’Europe.

Par |2019-02-12T15:49:41+00:0012 février 2019|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Ludovic Pajot
Ludovic Pajot

Voir tous les articles de