Communiqué de Sébastien Chenu, député du Nord

Face à l’OPA inamicale de VEOLIA, La solution amicale proposée le 17 janvier par SUEZ et soutenue par ARDIAN, leader français du private equity, pour permettre une solution amicale et rapide et française doit être prise en considération.

Cette offre doit en effet être à même d’ouvrir un dialogue entre les 2 leaders français de l’environnement pour construire une solution dans l’intérêt de toutes les parties.

Cette offre est en effet une opportunité pour sauvegarder les 2 champions français des métiers de l’environnement et empêcher une OPA destructrice d’emplois et qui entraînera une hausse des prix pour les Français.

Cette offre met donc le gouvernement au pied du mur et l’oblige à déclarer ses intentions réelles :

· La préservation de 2 champions industriels contre La financiarisation du secteur des biens essentiels,

· La préservation de l’emplois contre la destruction de plus de 10 000 emplois conséquence mécanique d’une OPA de Veolia sur Suez,

· La préservation d’une politique de prix et de services concurrentiels contre une hausse certaine des prix pour les Français.

Le gouvernement a l’opportunité de siffler la fin de l’OPA de VEOLIA contre SUEZ, ne pas le faire serait une faute.

Nous invitons donc le Président de la République à rompre avec sa culture de banquier d’affaires pour retrouver le sens de l’intérêt général