Communiqué de Jean-Paul Garraud, député français au Parlement européen

La Commission européenne devrait présenter son nouveau pacte sur les migrations et l’asile pour le début de l’été.

Lors d’une visioconférence organisée par le groupe de réflexion euro-béat, Friends of Europe, la commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Jonhansson, en charge de l’immigration, a tenu des propos hallucinants:

• « Les migrants sont ici et sont là depuis des générations ».
• « Nous avons donc de nombreux migrants et de nombreuses personnes issues de l’immigration et ils font partie de nous ».
• « Il est très important de leur fournir des voies légales pour venir en Europe. Cela sera au cœur du nouveau pacte migratoire ».
• « Il est si important que nous puissions offrir d’autres moyens de venir en Europe et des voies légales (…) mais aussi pour d’autres personnes qui n’ont pas besoin de protection internationale mais qui souhaitent venir en Europe ».

Ces déclarations fixent donc le cap de ce que la Commission européenne envisage pour encourager la submersion migratoire de notre continent !

Alors que tous s’accordent à dire que l’Europe risque, à l’issue de la crise sanitaire, de connaître une nouvelle vague d’arrivées de migrants, l’Europe de Bruxelles souhaite donc l’organiser, l’accélérer et la décupler.

Face à cela, il faut espérer que certains États membres s’opposeront à ce pacte et à l’idéologie immigrationniste de la Commission européenne. Il n’y aura malheureusement rien en ce sens à attendre de la France macroniste, bien au contraire.

Une seule solution : L’Europe des Nations !
C’est à nous de décider de notre destin !