Communiqué de Presse d’Huguette Fatna, membre du Bureau Politique, Conseillère régionale

Huguette FATNA, Membre du Bureau Politique du Front National et Conseillère Régionale, a appris avec tristesse le décès de sa compatriote Clarissa Jean-Philippe, cette jeune martiniquaise abattue hier à Montrouge dans l’exercice de sa fonction.

Elle s’associe à la douleur de la famille et des proches de Melle Jean-Philippe, et leur présente ses condoléances les plus sincères.

Elle espère que son assassin sera rapidement arrêté et répondra tout aussi rapidement de son acte devant la justice. Elle estime que les circonstances particulièrement odieuses de cet assassinat doivent motiver une sanction des plus sévères. S’il s’avérait de plus que cet individu est impliqué dans la prise d’otage intervenue ce jour Porte de Vincennes, cela aggraverait encore le caractère insupportable de cet assassinat, par son caractère volontaire, idéologique et gratuitement violent.

Comme Marine Le Pen et le Front National, Huguette FATNA demande que soit ouvert le débat sur la peine de mort comme sanction des crimes les plus abominables.