Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

En dépit de la feinte opposition qu’ils organisent devant les caméras de télévision, PS et UMP sont beaucoup plus proches qu’il n’y paraît sur le droit de vote des étrangers.

D’un côté, les socialistes demandent le droit de vote des étrangers aux élections locales. De l’autre côté les UMP, comme l’a rappelé ce matin Jean-François Copé sur Itélé, proposent de naturaliser les étrangers, ce qui permet non seulement de voter aux élections locales, mais à l’ensemble des élections nationales. En outre, nombre d’UMP n’ont jamais caché leur soutien au projet socialiste.

Derrière ce débat, se profile donc en réalité la question de l’immigration, dont le rythme ne cesse de s’accélérer, aussi bien sous les gouvernements de droite que de gauche.
Tant que nous continuerons de faire entrer légalement plus de 200 000 personnes par an en France, et tant que 100 000 étrangers seront naturalisés chaque année, on ne débattra pas sérieusement.

Marine Le Pen rappelle son opposition totale au droit de vote des étrangers, et demande l’arrêt de l’immigration ainsi qu’une refonte complète du droit de la naturalisation dans le sens d’une très importante restriction. Il est temps que les Français retrouvent la fierté de leur nationalité et que la France maîtrise à nouveau ses frontières.