Communiqué de presse de Sébastien Chenu, Député du Nord, Conseiller régional des Hauts-de-France

Le 11 juin, Agfa-Gevaert annonçait la fermeture du site de Pont-à-Marcq et le licenciement des 175 salariés qui disposent pourtant d’un savoir-faire précieux dans la fabrication des plaques d’impression.

Alors que la direction belge de l’entreprise prétendait que le site connaissait des difficultés économiques, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un plan de délocalisation vers la Chine prévu depuis 2018.

Hélas, cette nouvelle fermeture opportuniste cherche à manipuler la crise du COVID-19 sans aucun scrupule pour des ouvrières et des ouvriers dévoués depuis 25 ans en moyenne à la réussite de cette entreprise.

Pourtant, depuis plusieurs années, les syndicats alertaient sur le manque d’investissements mais le gouvernement et la région n’ont rien fait de concret.

Il est grand temps que la région se concentre réellement sur ses compétences économiques, en particulier pour garantir des investissements, des infrastructures et des formations pour notre industrie. Cette politique de terrain, loin des caméras et de la « com », est la seule garantie d’un maintien durable des emplois et des compétences