Communiqué de presse de Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional d’Occitanie

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

 

Gérald Darmanin, n’a pas trouvé d’autre solution, à l’issue de la réunion des ministres de l’Intérieur européens, face aux cohortes de migrants s’agglutinant sur les côtes du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie, que de demander aux Britanniques de prendre leur part de la submersion migratoire orchestrée par l’Europe de Bruxelles avec le concours, notamment, de la France…

Reprochant l’attractivité du marché du travail de la Grande-Bretagne pour les migrants qui n’ont pas besoin de pièce d’identité pour exercer une activité, le ministre de l’Intérieur français oublie que ces clandestins, majoritairement originaires d’Afrique, n’ont pas plus eu besoin de papiers pour se retrouver à Calais et traverser la France…

Alors que les traversées ou tentatives de traversées de la Manche avaient impliqué 47 migrants en 2017, ce sont 33.083 migrants qui ont traversé ou tenté de traverser la Manche entre le 1er janvier et le 25 novembre de cette année, soit 700 fois plus qu’il y a 5 ans !

Cette explosion démontre une fois de plus l’absence de réelle volonté de nos gouvernants de lutter contre l’immigration illégale.

Au-delà du danger civilisationnel de la submersion migratoire, pour éviter d’autres naufrages et sauver des vies, il faut bloquer toutes les pompes aspirantes à l’immigration, rétablir nos frontières et aider la Pologne et les 11 autres pays de l’Union européenne qui réclament cette aide pour défendre les frontières extérieures de l’Union.

Mais cela, ni la Commission européenne, ni le gouvernement français n’en veulent. C’est la preuve sur toute la ligne de la totale duplicité du Président Macron et du ministre Darmanin en la matière…