Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National
Depuis trois ans, la crise financière ne cesse de s’aggraver. Aucun discours, aucun Sommet ne parvient à l’enrayer. En France, Nicolas Sarkozy s’agite en permanence, nous fait croire que tout s’arrange à chaque accalmie, mais il échoue lamentablement comme les autres.

Aujourd’hui, la crise financière devient gravissime : elle se traduira par une explosion du chômage, de la précarité et de la dette.

En réalité, Nicolas Sarkozy et les autres dirigeants ne peuvent pas enrayer la crise parce qu’ils ont lâché le gouvernail pour le confier aux marchés et aux banques.

Soumis à la domination de la finance internationale, Nicolas Sarkozy et les autres dirigeants sont aujourd’hui complètement perdus : leurs discours n’auront pas plus d’effets que par le passé.

Etant donné la gravité de la situation, Marine Le Pen, Présidente du Front National, demande :

– Après 30 ans d’abdication, l’Etat doit reprendre le contrôle de la politique économique et remettre les marchés à leur place. La France doit s’affranchir de la tutelle des marchés : elle doit notamment retrouver sa capacité d’emprunter directement auprès d’une Banque de France restaurée dans ses prérogatives ;

– Dans l’immédiat, il faut cesser de renflouer les pays européens victimes de l’euro. Chaque milliard d’euros français versé est un milliard d’euros brûlé dans l’incendie de la dette.