Monsieur Robert Beneventi, Maire d’Ollioules, souhaitait rendre hommage au professeur Samuel Paty, lâchement assassiné par un islamiste radical, en donnant son nom au collège « Les Eucalyptus ». Une délibération était prévue ce samedi en Conseil Municipal.

Après un sondage interne au collège, Robert Beneventi a fait machine arrière et a retiré cette délibération. En effet, 100 % des enseignants, 89 % des parents, et 69 % des élèves se sont prononcés « Contre » le changement de nom de l’établissement qui est situé rue du Colonel Arnaud Beltrame.

Non pas qu’ils soient contre le fait de rendre hommage à Samuel Paty mais par peur. Peur, parce qu’ils savent que l’état sera incapable de les protéger au sein et aux abords de l’établissement en cas de représailles d’islamistes radicaux, qu’un Collège « Samuel Paty » pourrait attirer menaces de mort et violences.

L’état a l’obligation de sécuriser nos enfants, mais il est défaillant. Et les Ollioulais en ont bien conscience ! La montée de l’islamisme radical et l’absence de lutte réelle du Gouvernement Macron contre ce fléau explique les résultats de ce sondage.

Il est urgent de combattre enfin efficacement le terrorisme islamiste afin que la peur change de camp !

Frédéric Boccaletti
Président du groupe RN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Charles Ciattoni
Responsable RN de la 2e circonscription du Var