Marine Le Pen dénonce le recul des libertés publiques sous Emmanuel Macron, et notamment les atteintes portées contre la liberté d’expression sur Internet avec la loi Avia.