La loi Avia, votée en pleine crise sanitaire et économique par le camp autoproclamé du “bien” et de la “vérité”, va museler les réseaux sociaux et bâillonner les Français. Les libertés numériques ont perdu une bataille, mais pas la guerre : le combat ne fait même que commencer !