Edito (21.02.14) de Steeve Briois, Secrétaire général du Front National

Les sondages qui paraissent actuellement pour les municipales et les européennes nous invitent à la confiance, mais sûrement pas au triomphalisme. Comme nous le disons depuis des années, la seule vérité qui vaille, c’est le terrain, encore le terrain, toujours le terrain.

Ainsi, c’est sur l’accueil que nous réservent nos concitoyens et sur l’issue des scrutins précédents que nous nous fondons, de la même manière que nous concevons le rôle d’élu : un mandat du peuple, fruit d’un lien de confiance, pour le représenter et le défendre. Avec tout ce que cela suppose d’implication et de sacrifices.

Le mandat municipal en particulier est le plus noble qui soit : bénévole la plupart du temps, il implique une proximité, une disponibilité de tous les instants et une connaissance parfaite des dossiers locaux.

C’est la raison pour laquelle il ne laisse aucune place et aucun moment à la forfanterie et à la galvanisation par la statistique. Au delà des mathématiques, ce sont l’implantation locale, la participation à la vie de la Cité et les témoignages de sympathie qui en sont la conséquence : voilà les meilleurs indicateurs de notre crédibilité.

Nos efforts ont toujours été et seront toujours permanents, aucun sondage ne nous fera baisser la garde. Nos candidats le savent, nos concitoyens le savent : notre seul sondage, c’est l’élection !