Tribune de Dominique Bilde, député français au Parlement européen 

Si les experts en tout genre ont joué un rôle inédit cette année en raison de la crise sanitaire, il faut bien admettre qu’en matière de sécurité, il n’y a pas de raison d’obliger les Français à se confiner ! Au vu de la détérioration de la situation, c’est pourtant ce que le gouvernement finira par conseiller, faute de pouvoir endiguer la montée des violences !

En effet, les événements de cette année nous rappellent une fois de plus que la stabilité de notre pays est de plus en plus menacée. La décapitation de Samuel Paty, la mort d’Axelle Dorier trainée sur 800 mètres, l’attaque à la machette près des locaux de Charlie Hebdo ou le tabassage du chauffeur de bus Philippe Monguillot, sont de bien tristes exemples qui auront marqué l’actualité.

Un massacre en chasse un autre, sans qu’on ait la possibilité de changer le cours des choses.

Alors que l’agenda porté par l’extrême-gauche – et repris par l’ensemble de la caste politique – tend à nous imposer les mots de « racisme systémique », de « quotas raciaux », de « neutralité inclusive » en tentant de faire apparaître le voile islamique çà et là, les Français subissent impuissants les attentats et les heurts intercommunautaires comme ceux qui virent s’affronter les Turcs et les Arméniens dans l’Isère ou à Dijon.

Ces faits, dont le gouvernement ne semble pas encore mesurer la gravité, nous permettent en réalité de dresser un constat très différent de ces illusions d’optique imposées dans le débat public par le gauchisme institutionnel.

Pendant que le sang coule dans nos rues, trop nombreux sont les donneurs de leçons médiatiques qui font la morale aux Français sur leur Histoire qu’il faudrait expurger de ce qui déplaît, alors que c’est de l’avenir dont il faut désormais parler !

En nous vendant le rêve multiculturaliste et le fumeux « vivre-ensemble », nos élites jettent la France dans l’affrontement généralisé.

Nous alertions déjà sur les risques de « séparation » avant qu’Emmanuel Macron ne fasse semblant de lutter contre le « séparatisme » qu’il avait d’ailleurs toujours refusé de voir avant.

Nous alertons maintenant sur les affrontements entre des cultures. Entre des civilisations même, en plein cœur du territoire français.

À force de ne plus intégrer personne à la République, c’est la France qui se désintègre. 

– Les Français vont-ils être obligés de rester cloîtré chez eux pendant que des peuples étrangers règlent leurs comptes chez nous ?

– Les Français ont-ils vocation à être les seuls à prêcher le vivre-ensemble alors que les Turcs, les Tchétchènes, les Algériens vivent les uns contre les autres ?

– Les Français sont-ils condamnés à lire les horreurs dans la presse sans avoir le droit de dire « stop » ? Condamnés à voir leurs professeurs et leur jeunesse se faire massacrer impunément ? Condamnés à faire le deuil de leur liberté d’expression ?

Nous le refusons !

Il faut réduire drastiquement l’immigration, en finir avec le laxisme et renvoyer tous les fauteurs de troubles !

2021 doit être l’année de cette action. 

2022 Français réveillez-vous !