Question écrite de Ludovic Pajot, député du Pas-de-Calais, sur le versement d’une prime exceptionnelle pour les personnels des foyers d’accueil médicalisé

M. Ludovic Pajot attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l’attribution d’une prime exceptionnelle aux personnels des foyers d’accueil médicalisé.

La crise sanitaire engendrée par l’épidémie de Covid-19 a eu pour conséquences directes de fragiliser le personnel médical et paramédical déjà durement impacté depuis plusieurs années. La décision d’attribuer une prime exceptionnelle au bénéfice du personnel soignant en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 était nécessaire. Il a d’ailleurs été important de veiller à ce que tous les territoires notamment ceux des Hauts-de-France puissent bénéficier du montant correspondant à la réalité des efforts fournis sur le terrain. Les soignants sont en effet nos héros du quotidien, l’Etat leur doit une réelle reconnaissance.

Mais à côté du milieu hospitalier, il est également important de ne pas oublier d’une part la médecine de ville, mais également les personnels des EHPAD ainsi que les aides à domicile qui réalisent chaque jour un travail d’accompagnement souvent discret mais indispensable, au bénéfice de nos compatriotes les plus fragiles. Les foyers d’accueil médicalisé chargés de l’hébergement et de l’accompagnement d’adultes handicapés dépendants ne doivent pas être oubliés dans cette crise. Ils réalisent des missions fondamentales d’accompagnement de ces personnes fragiles, avec un personnel particulièrement sollicité.

L’attribution d’une prime exceptionnelle à leur profit également permettrait une juste reconnaissance de leurs missions et une revalorisation de leur statut souvent précaire. Dans cette optique, il lui demande donc de bien vouloir lui faire un état des lieux de la situation des foyers d’accueil médicalisé et de réserver un accueil favorable à cette demande d’attribution de prime exceptionnelle.