Communiqué de presse d’Edouard Ferrand chef délégation FN RBM au Parlement européen

Les eurocrates avaient déjà inventé la démocratie sans les peuples, à l’image des modalités d’adoption du Traité de Lisbonne, notamment en France.

Ils ont désormais si peu de scrupules qu’ils ont décidé de nommer l’archi-européiste et mondialiste Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre belge, représentant du Parlement européen sur la négociation sur le Brexit… sans même passer par sa désignation par le Parlement européen, pourtant premier concerné.

Désormais, même le Parlement européen, dont le rôle et la légitimité sont déjà fragilisés, est désormais de trop pour les sphères bruxelloises…

Il est grand temps que les peuples européens, le peuple français en premier lieu, nettoient ces écuries d’Augias.