Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le parlement européen vient de voter une directive piège sur les OGM. Elle permet aux Etats d’autoriser ou d’interdire une plante transgénique sur leur territoire et semble ainsi leur donner la possibilité de décider ce qui leur semble bon pour leur population. Elle n’est malheureusement qu’un piège.

Contrairement à la France, certains pays européens sont favorables à la culture des plantes transgéniques. Du fait du principe de libre circulation, les produits alimentaires contenant des OGM en provenance d’autres pays européens vont probablement être de plus en plus présents dans les rayons des supermarchés français: Les consommateurs français seront donc de plus en plus exposés aux OGM malgré leur forte opposition à cette technique. L’étiquetage obligatoire des aliments contenant des OGM, malheureusement peu visible sur les emballages, sera le dernier rempart face à ceux qui entendent les imposer sans limitation.

Contrairement aux apparences, cette nouvelle directive européenne va donc à l’encontre de l’intérêt et de la volonté de la majorité des Français de ne pas se nourrir de plantes transgéniques. Nous demandons aux centrales d’achat de prendre en compte les souhaits de nos compatriotes en s’interdisant d’importer et de vendre les produits alimentaires contenant des OGM.