Communiqués de presse de Gilles Lebreton, Député français au Parlement européen

Aux côtés de Marine Le Pen et de Nicolas Bay, j’ai eu l’honneur de représenter le RN à l’hommage national organisé aux Invalides, lundi 2 décembre, en l’honneur de nos 13 soldats tués au Mali.

Dans son discours, devant leurs 13 cercueils recouverts du drapeau national, le Président de la République a décrit les parcours de ces combattants d’élite, qui méritent tous notre admiration et notre reconnaissance. Puis il les a faits chevaliers dans l’Ordre de la Légion d’honneur. Une Marseillaise, entonnée fort par les parlementaires présents, leur a rendu un ultime hommage, avant que les cercueils ne soient portés avec respect hors de la cour d’honneur au rythme de la marche funèbre de Chopin.

Cet hommage a été émouvant car il ne pouvait évidemment dissiper le chagrin des familles des morts, de leurs frères d’armes, des personnalités et du public présents.

Et il était mérité car il ne faudra jamais oublier que ces 13 Français sont morts au combat en attaquant l’ennemi en hélicoptères, dans une manoeuvre risquée et courageuse. Il s’agissait d’abattre un groupe de terroristes islamistes qui cherchaient à déstabiliser le Mali pour en faire une base arrière de leurs attentats contre la France et l’Europe.
C’est pour notre liberté qu’ils sont morts ! Et c’est pour les remercier de leur sacrifice qu’il fallait organiser cet hommage national et y participer.