Communiqué d’André Rougé, député français au Parlement européen

La Commission du Développement régional du Parlement européen, convoquée en urgence, s’est réunie par visioconférence le mercredi 8 avril 2020.

A cette occasion, le député Andre Rougé a rappelé qu’en dépit de l’éloignement géographique, le virus n’épargne en aucun cas nos compatriotes de l’île de la Réunion, de Mayotte, de la Martinique, de la Guadeloupe, de Guyane et de Saint-Martin.

Il a tenu à rappeler que nos compatriotes ultra-marins doivent pouvoir compter sur notre soutien solidaire et que nous leur adressons toute notre sympathie.

Mais également, André Rougé a voulu s’assurer que les Français d’Outre-mer de Saint-Barthélemy, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française, des îles de Wallis et Futuna ne seront pas oubliés, bien que ces territoires n’aient pas le statut de régions ultra-périphériques de l’Union européenne.
En effet, André Rougé a précisé que tous les territoires ultra-marins de notre République doivent bénéficier des aides financières et des fonds structurels de l’Union européenne.

Tout particulièrement en cette période extrêmement difficile de pandémie mondiale aux conséquences humaines exceptionnelles, tous les territoires français d’Outre-mer, sans exception aucune, doivent être impérativement soutenus par l’Union européenne !