En septembre prochain, la Cour européenne des droits de l’homme composée de juges issus des pays membres du conseil de l’Europe devra procéder au remplacement d’un juge belge, dont le mandat de 9 ans arrivera à son terme.

Pour l’heure, la Belgique a donc présenté une liste de trois candidats qui sera examinée par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe et qui élira le juge successeur.

Parmi les trois candidats belges, aucun n’est magistrat. L’un est avocat et directeur d’une revue sur les droits de l’homme, une autre est universitaire et très engagée pour les droits des étrangers et la troisième, Maïté De Rue est salariée de….l’Open Society, ONG du milliardaire immigrationniste George Soros…!

Pour favoriser cette dernière, plusieurs autres candidats auraient été invités à ne pas candidater pour ne pas lui faire d’ombre au regard de l’extrême légèreté de son CV…

Déjà gangrénée par des conflits d’intérêts avec des ONG proches ou en lien direct avec G. Soros sans qu’aucune sanction n’ait été prise, cette juridiction supranationale dont les décisions laissent souvent des doutes quant à son indépendance et son impartialité a donc de grandes chances de voir son équipage militant renforcé.

Il est grand temps que la France cesse de se soumettre aux préceptes de cette ” juridiction”!