Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du Groupe RN-IDF au Conseil régional d’Ile-de-France

La SNCF a pour projet de supprimer d’ici la fin du mois de juin 2019 le dernier train des primeurs desservant le marché de Rungis en provenance de Perpignan. Cette décision est aberrante.
Plus de 400 000 tonnes de primeurs sont acheminées par an et par ce rail. La gare de Rungis vient d’être réaménagée à grands frais.

Si on laisse la SNCF persister dans son projet, le train sera remplacé par 25 000 camions supplémentaires par an.

À l’heure de l’exigence écologique, ce projet doit être abandonné.

Je demande à Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d’Île-de-France, collectivité qui a la compétence transport dans la Région, d’intervenir d’urgence auprès de la SNCF et des pouvoirs publics pour que ce funeste dessein soit définitivement remis dans le placard d’où il n’aurait jamais dû sortir.