Communiqué de presse de David Rachline, Maire de Fréjus, Membre du Bureau Exécutif du RN

Les services de l’Etat viennent de demander, à la suite du énième dramatique attentat islamiste qui a frappé le très symbolique marché de Noël de Strasbourg, des mesures supplémentaires de sécurisation (« fan-zones », vigiles…) des animations mises en place par les communes à l’occasion des Fêtes de Noël.

La sécurité de nos concitoyens est évidemment une priorité. Mais on ne peut que déplorer le désengagement de l’Etat de ses missions régaliennes et son incapacité à assurer la première de celles-ci, à savoir la sécurité des Français, conséquence directe de ses folies immigrationnistes et d’un laxisme coupable face à l’islamisme.

Après avoir subi la baisse des dotations et l’augmentation des prélèvements, nombre de communes ne sont pas en mesure de supporter ces nouvelles charges.

Nous demandons donc à l’Etat de débloquer les moyens nécessaires pour permettre aux collectivités de faire face à ces dépenses et de maintenir en toute sécurité les animations traditionnelles de cette fin d’année, auxquelles les habitants de nos villes et villages sont particulièrement attachés.