Communiqué de presse de Michel Guiniot, Directeur national de la campagne des élections sénatoriales, Membre du Bureau Politique, Délégué National aux collectivités territoriales

L’entrée du Front National au Sénat pour la première fois depuis sa création en 1972, avec deux sénateurs, David Rachline dans le Var et Stéphane Ravier dans les Bouches-du-Rhône, confirme la formidable progression électorale du Front National dans l’ensemble de la population Française.

La pénétration politique des idées et des propositions défendues par Marine LE PEN, chez les grands électeurs, est clairement apparue le 28 septembre dernier, au vu des résultats enregistrés par le Front National dans les 59 départements concernés par les élections sénatoriales.

Alors que le Front National disposait de 1.037 voix des Conseillers municipaux et régionaux Front National. 3.929 grands électeurs ont fait le choix des candidats et des listes « Bleu Marine pour nos villes et nos villages ».

La comparaison avec les dernières élections de référence (2004 et 2008) est tout autant spectaculaire avec une augmentation de 340% des voix.

Dans certains départements, le nombre de voix a été multiplié par 10 !

Ces exceptionnels résultats obtenus dans une élection très difficile pour le Front National sont annonciateurs de nombreuses victoires lors des prochaines élections départementales et régionales pour notre mouvement.