Communiqué de presse de Steeve Briois, Vice-président du Rassemblement National

Ce matin, au micro de Jean-Jacques Bourdin, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé le retour très prochainement de 130 djihadistes en provenance de Syrie ou d’Irak. «Ce sont des Français avant d’être des djihadistes» nous explique-t-il.

Cette attitude est complètement irresponsable ! Alors que 450 individus radicalisés vont être relâchés en 2019, Christophe Castaner va donc ajouter du danger au danger en faisant revenir 130 djihadistes supplémentaires.

Dès leur arrivée en France, ils seront traduits devant un Tribunal. Mais comment avoir confiance en la justice française quand on sait que certains radicalisés sont en liberté et que certains juges politisés vont trouver toute une palette de circonstances atténuantes pour minimiser leurs actes.

Pourquoi ne pas coopérer directement avec la Syrie et l’Irak pour que ces individus soient jugés là-bas ? C’est sur le territoire de ces Etats souverains qu’ils ont commis des crimes atroces. Ce serait donc à ces Etats de les juger !

La menace terroriste qui pèse sur la France et les Français est trop grande pour que nous puissions nous permettre d’accueillir ces 130 djihadistes.

J’appelle Christophe Castaner à revenir à la raison rapidement et entamer des discussions avec la Syrie et l’Irak pour que ces individus soient jugés et purgent leurs peines là où ils ont commis des atrocités.