Retour de la taxe carbone : En Marche n’a décidément rien compris !

| Communiqués - 13 février 2019
  • Jordan Bardella

Communiqué de Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National aux élections européennes 2019

Le 24 janvier, je demandais à Marlène Schiappa sur France 2 si le gouvernement comptait réintroduire la taxe carbone dès janvier prochain comme l’avait suggéré un conseiller de l’Élysée. Toute à son incompétence, elle ne « savait pas ». Aujourd’hui, une tribune publiée dans Le Figaro du 13 février par 86 députés LREM demande clairement son rétablissement.

On y retrouve la justification environnementale habituelle ainsi que des exemples étrangers censés nous y convaincre : prendre encore davantage dans le portefeuille des Français permettrait d’enrayer le réchauffement climatique – et même de redistribuer la richesse au profit des plus défavorisés… Tout cela sans qu’à aucun moment les ravages environnementaux de notre modèle économique, fondé sur le libre-échange total, ne soient pointés du doigt !

Comment prendre une telle initiative et oser défendre un énième matraquage fiscal lorsque c’est précisément la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, entraînant la révolte de milliers de Français depuis la mi-novembre ? Cette prise de position confirme, d’une part, la déconnexion profonde de la représentation nationale – qui a perdu toute légitimité et, d’autre part, l’urgence d’en revenir aux urnes par la dissolution de l’Assemblée Nationale et la tenue de nouvelles élections législatives à la proportionnelle pour, qu’enfin, le peuple français reprenne le pouvoir.

Par |2019-02-13T17:47:44+00:0013 février 2019|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Jordan Bardella
Jordan Bardella

Voir tous les articles de