Communiqué de presse d’André Rougé, Député français au Parlement européen, Délégué national à l’Outre-mer du Rassemblement National

Alors que les conditions sanitaires ne sont manifestement pas totalement réunies pour la réouverture des écoles en Guadeloupe, le Préfet et le Recteur d’académie ont mis en demeure les maires de rouvrir les écoles.

Cette obstination gouvernementale fait abstraction de la réalité de la situation.

Les départements d’Outre-mer ont été touchés plus tardivement que la métropole par la pandémie du Covid-19 dont le rythme de progression est décalé par rapport à la métropole. Il est absolument nécessaire d’être encore prudent.

Aussi, nombreux sont les parents d’élèves qui ne souhaitent pas prendre le moindre risque en exposant leurs enfants à une contamination toujours possible, pour un mois d’école seulement !

Tout aussi nombreux sont les maires qui connaissent parfaitement les risques qui peuvent survenir dans leurs communes et qui appliquent, avec une grande sagesse, le principe de précaution sanitaire.

Le contresens du Gouvernement d’Edouard Philippe va à l’encontre du bon sens sanitaire et du bon sens familial qui devraient pourtant être les premiers critères de nos gouvernants.

Ces maires mis en demeure par le Gouvernement ont à coeur de protéger la santé de nos enfants. Ils doivent être soutenus et nous les soutenons