Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le passage en force du gouvernement, qui vient de publier le décret et l’arrêté organisant la réforme du collège pour la rentrée 2016, témoigne de son mépris total pour la France et les Français.

C’est un mépris pour la France, par le contenu de cette réforme qui détruit notre histoire nationale, affaiblit notre langue et menace la transmission des savoirs fondamentaux ; c’est un mépris pour le peuple français dont les aspirations, une fois de plus, sont magistralement ignorées.

Cet épisode aura aussi permis de démasquer l’hypocrisie de l’UMP qui feint de s’opposer à la réforme Vallaud-Belkacem alors que toute son action éducative est allée dans le même sens : moins d’heures de cours, destruction des méthodes classiques d’enseignement, affaiblissement de l’enseignement de l’Histoire, refus de l’autorité du maître.

Le Front National appelle les enseignants et tous ceux qui s’opposent très justement à cette réforme à ne pas plier devant le coup de force du gouvernement.

C’est très précisément le sens de la lettre de Marine Le Pen envoyée à tous les collèges de France, pour encourager le monde de l’éducation à poursuivre la mobilisation, dans l’intérêt supérieur de l’école de la République et de nos enfants.