Communiqué de presse de Gilles Pennelle, Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional de Bretagne

À Lieuron, en Ille-et-Vilaine, les quelque 2500 “teufeurs” quittent enfin le hangar squatté illégalement et en toute impunité depuis plus de 36 heures. Cette scandaleuse Rave a été du début jusqu’à fin la démonstration d’une capitulation en rase campagne du Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et du Préfet de Bretagne.

Une capitulation qui a commencé dès le début de cette Rave puisque le Préfet de Bretagne a avoué avoir cédé face aux teufeurs en demandant aux Gendarmes sur place de les laisser s’installer. Nous assistons là à un tournant dans l’Histoire : force a été donnée par les autorités de la République à la violation de la Loi et aux violences !

Une capitulation qui a continué pendant cette Rave où, pendant près de deux jours, les forces de l’ordre ont laissé 2500 teufeurs mépriser totalement les règles sanitaires, pendant que les autorités se montrent sans pitié vis-à-vis des honnêtes citoyens, laissant craindre des conséquences sanitaires importantes.

Une capitulation qui s’est poursuivie avec la fin de cette Rave. Contrairement aux déclarations de Gérald Darmanin, les autorités ont laissé partir ces délinquants sans sanction exemplaire, sans arrêter les organisateurs et même sans aucune saisie du matériel comme l’autorise pourtant la loi !

Cette Rave Party illégale a totalement ruiné en quelques heures la crédibilité du Gouvernement. Gérald Darmanin et le Préfet de Bretagne doivent désormais rendre des comptes sur leur faillite. Par leur inaction, ils ont gravement compromis l’autorité de l’État !

Le Rassemblement National tient, d’autre part, à apporter son soutien aux forces de gendarmerie présentes sur place. Elles ont été empêchées par la lâcheté des autorités préfectorales d’accomplir leur mission :  faire respecter la loi.