Communiqué de Presse de Joëlle Melin, Conseillère politique de Marine Le Pen en matière de santé

Le départ à la retraite du Dr Nicole Delepine, chef de service d’oncologie pédiatrique de l’Hôpital de Garches, est l’occasion du transfert de son activité dans un autre établissement de l’AP-HP. Tel est le motif invoqué pour procéder à l’éclatement de son équipe, et surtout à la reprise en main par la Tutelle des orientations thérapeutiques privilégiées depuis de nombreuses années dans son service.

Car Mme le Dr Delepine a toujours prescrit des traitements qui ne suivaient pas toujours les recommandations en cours, pour ne pas dire en vogue. Elle aurait toujours, de son point de vue, privilégié l’intérêt des enfants, parfois à contre courant des pressions des lobbys, en particulier du lobby de la chimie pharmaceutique.

Le Dr Joëlle Melin, même en l’absence de connaissance de tous les éléments du dossier en cours depuis plusieurs années, ne peut que s’étonner, qu’au moment où les pathologies cancéreuses se multiplient plus que jamais et surtout que leur évolution redevient foudroyante comme il y a une trentaine d’années, il ne soit pas possible d’émettre des avis autres que celui de la pensée unique, en l’occurrence mortifère, des pseudos consensus médicaux.

Avec le Front National, elle soutient donc fermement toute démarche médicale d’esprit critique constructif, pour peu qu’elle soit évaluable modernes et éclairées de la science.