Communiqué de Gilles Pennelle, Président du Groupe des élus Rassemblement National au Conseil Régional de Bretagne

Du 2 au 4 août prochains, le Festival du Chant de Marin de Paimpol fêtera ses 30 ans. Véritable fête populaire, il proposera de nombreux concerts sur le port ainsi qu’une belle mise en valeur de notre patrimoine maritime avec la présence de 200 vieux gréements. Cette édition 2019 est malheureusement marquée par sa politisation puisque le Festival accueillera cette année SOS Méditerranée, association prétendument humanitaire qui a depuis longtemps montré son vrai visage : celui de complice des mafias de passeurs de migrants.

Le Festival prévoit notamment d’organiser une conférence donnée par un membre de SOS Méditerranée ainsi qu’une collecte de fonds auprès des festivaliers visant à financer leur prochain navire. Ce militantisme est inacceptable quand on sait que le Festival est largement subventionné par le contribuable via la participation de la ville de Paimpol, du département des Côtes d’Armor, de l’agglomération et du Conseil régional pour un total avoisinant cette année les 200000 €. Compte tenu de ce financement public et par respect pour le contribuable, le Festival se doit d’observer une stricte neutralité politique.

Le Rassemblement National dénonce cette propagande immigrationniste subventionnée et réclame l’annulation de la participation de SOS Méditerranée au Festival du Chant de Marin de Paimpol.

L’argent des Bretons ne doit en aucun cas servir à financer un évènement très engagé et militant.