Communiqué de Presse du Front National

Laurent Fabius, en déplacement officiel aux États-Unis, a réitéré hier ses absurdes menaces de suspension des livraisons de navires militaires à la Russie, alors qu’un contrat historique (d’un montant de 1,2 milliards d’euros) lie nos deux pays depuis 2011.

Preuves d’une totale soumission aux dictats de Washington, ces propos du ministre des Affaires étrangères ont de surcroît été tenus à la télévision américaine, ce qui ajoute du déshonneur à l’absurdité.

Au Front National, nous considérons que ce ne sont pas aux États-Unis de dicter la politique étrangère de la France, et protestons vivement contre cette ingérence manifeste des Américains dans un contrat commercial qui ne les regarde pas.

Monsieur Fabius se comporte une fois de plus en valet de M.Obama ; ses menaces relèvent de la trahison pure et simple au vu des intérêts stratégiques de la France dans ce dossier. Intérêts en termes d’emplois, de savoir-faire technologique et de crédibilité de la France à l’étranger, en particulier dans le domaine ultra-sensible des exportations d’armements.