Communiqué de presse de Marine Le Pen

Candidate à la Présidence de la République

 

 

À la suite de la parution d’un livre-enquête dénonçant la logique de rentabilité à l’extrême d’un groupe privé gestionnaire d’EHPAD au détriment de ses résidents, Marine Le Pen, candidate à la Présidence de la République, sans aucunement généraliser cette situation à l’ensemble de ce type d’établissement, demande la création d’une commission d’enquête parlementaire sur ce sujet.

Nous nous devons de protéger nos ainés, et de les traiter avec la dignité et le respect qui leurs sont dus. La logique de rentabilité est insupportable lorsqu’elle remet en cause ces principes.

Dans son programme présidentiel, Marine Le Pen propose d’accroitre la présence du personnel médical au sein des EHPAD, chaque établissement doit être doté d’un médecin coordonnateur et une infirmière doit être présente 24 heures sur 24.

De même elle propose la création d’un droit opposable aux visites pour les résidents et leurs familles.

Par ailleurs, les proches aidants sont à considérer comme un maillon indispensable de notre système de santé. C’est pourquoi Marine Le Pen allongera la durée du congé des proches aidants à 12 mois pour l’ensemble de la carrière avec une indemnisation indexée sur le revenu de la personne aidante avec une couverture (par tranche) à 100% des pertes salariales au niveau du SMIC, à 80% jusqu’au salaire médian puis à 50% au-delà (plafonnée à 3 000 euros net).

Elue présidente de la République, Marine Le Pen veillera à ce que la solidarité nationale s’exprime en priorité envers les plus fragiles et en particulier nos ainés.