Communiqué de presse du Rassemblement National

Le Figaro de ce jour évoque une proposition de loi constitutionnelle déposée par les sénateurs LR et UDI visant à lutter contre le communautarisme.
Selon le quotidien l’article 1er ajouterait un alinéa à la Constitution avec la formulation suivante : « Nul individu ou nul groupe ne peut se prévaloir de son origine ou de sa religion pour s’exonérer du respect de la règle commune.»

Cette formulation reprend mot pour mot celle contenue à l’article 3 de la Proposition de loi constitutionnelle n°879 déposée en avril 2018 (http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/propositions/pion0879.pdf) par Marine Le Pen, et reprise par l’amendement 1706 (http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/amendements/0911/AN/1706.pdf) des députés RN déposé dans le cadre des travaux sur la réforme constitutionnelle de l’été 2018.

Les présidents au Sénat du groupe Les Républicains, celui du groupe UDI et celui de la Commission des Lois reconnaissent ainsi le sérieux du travail et la pertinence des propositions de Marine Le Pen.

Il est à espérer que cette modification de la Constitution pourra être rapidement discutée, votée et appliquée, car la lutte conte le communautarisme est un enjeu fondamental pour notre pays, enjeu pour lequel Marine Le Pen se bat depuis des années.