Communiqué de Presse d’Eric Domard, Conseiller aux sports de Marine Le Pen – Membre du Bureau Politique

Alors que les compétitions de football de Ligue 1 et Ligue 2 vont reprendre, le club de Lens n’a été autorisé à s’aligner en Ligue 1 qu’il y a quelques jours, tandis que la formation de Luzenac est toujours dans l’attente d’une décision sur sa participation au championnat de Ligue 2, à 48 heures du coup d’envoi de la saison !

Ces situations ubuesques découlent des multiples recours engagés par ces clubs devant les diverses instances du football et des juridictions civiles suite à un premier avis défavorable à leur accession dans les ligues concernées.

Ces feuilletons juridico-sportifs ne sont pas sans conséquences sur l’élaboration et la visibilité des championnats ainsi que sur la préparation et la situation financière des clubs concernés plongés dans l’incertitude.

Il existe une solution pour sortir de ces procédures interminables qui passe par la création d’un Tribunal arbitral du sport, dont les décisions seraient promptes, souveraines et non susceptibles de recours devant la justice civile ou les juridictions européennes.

Cette alternative aurait aujourd’hui les faveurs de Noël Le Graët, président de la Fédération française de football.

Le Front National soutient cette mesure qui doit permettre de régler plus rapidement les contentieux sportifs, de sortir les clubs de l’expectative et respectera ainsi l’équité des compétitions.