Communiqué de Julie Lechanteux, Député français au Parlement européen

L’horreur islamiste frappe une nouvelle fois l’Europe. Après la France, par deux fois en seulement deux semaines, et après de nombreux attentats ces dernières années, c’est l’Autriche qui est touchée en son cœur, à Vienne, par le terrorisme islamiste.

Ces attaques sont des actes de guerre, commis, non pas contre les valeurs de la République, mais contre qui nous sommes, nous Français, nous peuples européens, avec nos racines chrétiennes.

Par conséquent nous demandons à ce que le « Nouveau Pacte Migratoire », qui, comme son nom l’indique est un pacte de submersion migratoire de l’Europe, qui nous est imposé par l’Union européenne, soit enterré !

L’immigration massive et incontrôlée doit immédiatement cesser.
Tous les clandestins doivent être, sur le champ, reconduits dans leurs pays d’origine.
Plus aucune raison ne doit justifier la présence d’un clandestin en Europe, d’autant plus, lorsque nous sommes attaqués de toutes parts.
L’agence européenne « Frontex » ne doit plus subir les foudres des technocrates de Bruxelles, lorsqu’elle procède au refoulement des clandestins, ce qui est pourtant censé être sa mission.
L’Union européenne ferait mieux d’autoriser le rétablissement des frontières aux États membres. Car chaque nation doit pouvoir décider qui accueillir chez elle, et qui refuser pour se protéger.

Tant que la sécurité entière et totale envers les peuples des nations d’Europe n’est pas assurée, l’immigration laissant entrer sur nos territoires les terroristes islamistes, ne doit plus être tolérée.

Car la sécurité est la première de nos libertés !