Communiqué de Presse de Wallerand de Saint-Just, Membre du Bureau Exécutif

Le verdict rendu dans l’affaire des viols collectifs du Val-de-Marne est proprement hallucinant. Prononçant l’acquittement de dix des prévenus et condamnant à des peines extrêmement légères ceux qui ont été reconnus coupables, la Cour d’Assises du Val de Marne se rend aujourd’hui complice de la grave banalisation d’un phénomène sous-estimé en dépit de son horreur.

Il s’agit d’un naufrage judiciaire puisque ce verdict est rendu 13 ans après les faits. Ce délai est déjà un scandale. Les responsables de ce naufrage judiciaire doivent être révoqués.

Le Front National demande bien évidemment que le parquet fasse appel, afin que soit donnée l’occasion de revenir sur une décision ubuesque, et qu’un nouveau jugement soit rendu et accorde à toutes les victimes de viols justice et honneur.