Communiqué de Jean-Paul Garraud, député français au Parlement européen

Alors que la majorité des Présidents de groupe politique vient de rejeter ma demande de création d’une sous-commission dédiée à la lutte contre le terrorisme en Europe, on apprend qu’une autre sous-commission « Fiscalité » va voir le jour !

Le Parlement européen démontre, s’il en était encore besoin, que la sécurité des européens face à la menace djihadiste passe au second plan, préférant aborder les sujets fiscaux pour parachever le matraquage des Européens !

En cette journée internationale d’hommage aux victimes du terrorisme et à l’heure où la Turquie ouvre ses frontières, laissant passer vers l’Europe des cohortes de migrants clandestins, dans lesquels se trouvent des djihadistes et leurs proches, cette décision est donc toute symbolique !

L’Europe de Bruxelles illustre ainsi son dogmatisme sectaire, son désintérêt et son aveuglement coupable et complice, ceci en plus de l’aspect irrespectueux d’une telle décision pour la mémoire des victimes du terrorisme.

Face à cela, je continuerai à réclamer la création d’une commission destinée à améliorer la lutte contre le terrorisme et la coopération entre les États membres à chaque fois que le barbarisme frappera notre sol et ne doutons pas que cela arrivera encore avec de tels dirigeants politiques.