Communiqué de Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont, vice-président du Rassemblement National

A 6 semaines des élections municipales, les Jeunes avec Macron semblent avoir monté un piteux coup de com’ en allant s’encanailler dans les villes où le Rassemblement National réalise ses meilleurs résultats. C’est ainsi que nous avons appris aujourd’hui leur « descente » à Hénin-Beaumont.

Sur ces terres où le mouvement des gilets jaunes a été très important, où la réforme des retraites est particulièrement mal accueillie, et où l’ultralibéralisme a commis des ravages, cette opération ne peut être perçue que comme une provocation.

Il est enfin piquant de constater que la macronie vient pérorer dans une ville où elle a été incapable de constituer une liste en vue des élections municipales de mars prochain.

Une fois de plus, des bourgeois déconnectés viennent dire au peuple qu’il voterait mal et que les réformes qu’il refuse sont bonnes pour lui. Une fois de plus, le peuple va les envoyer se faire voir. Notre ville n’est pas un safari où l’on vient se montrer et faire des photos auprès de ceux que l’on méprise. Les élections municipales seront l’occasion pour les habitants de notre ville de clamer une fois encore leur fierté et leur dignité d’être ce qu’ils sont.