Communiqué de presse d’Eric Domard, Membre du Bureau Politique du Front National

Contre toute attente, la Fédération française de football, en partenariat avec Carrefour, a choisi une chanson en anglais, comme hymne officiel des supporters de l’équipe de France.

Ce choix invraisemblable a suscité la colère d’André Vallini, secrétaire d’Etat à la Francophonie. Si le Front National partage cette indignation, il ne peut que dénoncer la duplicité du gouvernement qui multiplie les signes visant à malmener et affaiblir la langue française quand il devrait préserver et protéger ce trésor national.

Car enfin, quand André Vallini, dénonce un « choix consternant », comment ne pas y voir le jeu de dupes auquel se prête une fois encore le gouvernement.

Jeu de dupes, quand ce même gouvernement accepte un abaissement des quotas de chansons françaises à la radio.

Jeu de dupes, encore, quand un ministre, Emmanuel Macron, fait une intervention en anglais à Sciences Po, feignant d’oublier que l’article 2 de la Constitution stipule que « la langue de la République est le français ».

Jeu de dupes, toujours, quand notre langue, magnifiée par l’hymne national, continue d’être méprisée par certains joueurs de l’équipe de France, qui refusent obstinément de le chanter sans que la caste UMPS ne s’en offusque.

« De grâce, ne marquons pas contre notre camp », implore André Vallini. De grâce, cessez enfin de faire le jeu de l’adversaire !