Le Rassemblement national salue la mémoire de Marcel Henry, disparu le 30 août, sénateur de Mayotte de 1977 à 2004 et ardent défenseur du maintien de l’archipel au sein de la République française.

Ce militant de la France en grand, fut durant tout son parcours politique, un porte-parole engagé des intérêts des Mahorais et de la France d’Outre-mer dont il porta la voix avec ardeur et conviction au sein des institutions de la République.

Au moment où Mayotte, si peu soutenu par l’Etat, est en proie au chaos social et sécuritaire, confronté à une submersion migratoire des plus dures et la cible des pressions et déclarations comminatoires des Comores, le message, tout autant que le combat de toute une vie du sénateur Marcel Henry, doit rappeler aux pouvoirs publics l’absolue nécessité de faire respecter le choix massif fait par les Mahorais, il y 45 ans, de partager notre destinée commune.